Dossiers

Règles à respecter pour l'équipement


S’équiper :

- Comme tous les sports, l’équitation nécessite une tenue adaptée permettant de pratiquer avec aisance et sécurité.

- Le plus important est le casque. Si les clubs en prêtent généralement un pour une séance d’essai, il est plus confortable et plus hygiénique d’acheter le sien. Le plus recommandé est un casque trois points adapté à l’équitation : il est léger, reste sur la tête même en cas de chute, et protège la nuque. Il est d’ailleurs adopté par tous les grands cavaliers car il est aussi très esthétique. À vous d’en prendre un à votre taille, qui vous plaise, d’autant que le choix est désormais très large.

- Des bottes de type « bottes en plastique vertes » peuvent suffire. Mais si vous persévérez, investissez dans des bottes d’équitation (en plastique, en caoutchouc ou en cuir) ou dans une paire de boots associée à des mini-chaps.

- Évitez surtout les chaussures de villes (type Para boot) qui ne montent pas jusqu’à la cheville, et bannissez les baskets, sandales et autres chaussures sans talons : si votre pied glisse dans l’étrier, il peut s’y coincer; en cas de chute, vous seriez traîné par terre!

- Les chaps longues sont pratiques, mais généralement réservées aux plus confirmés, comme « tenue d’appoint ».

- Le meilleur pantalon est la culotte d’équitation. L’investissement n’est pas trop important et elle permet vraiment d’être à l’aise à cheval. Si un jogging peut faire l’affaire, le jeans, lui, est déconseillé, car ses coutures à l'entrejambe vous gêneront considérablement (si elles ne vous blessent pas).

- Une paire de gants est conseillée en hiver et pour le passage des examens en général. Procurez-vous des gants adaptés à l’équitation car ils possèdent des renforts aux passages des rênes et s’usent donc moins rapidement.



1.jpg - 499x137 - 50.11 kb

- Pour le « haut », prenez des vêtements dans lesquels vous êtes à l’aise, en évitant cependant ce qui est long ou large (les pulls jusqu’en bas des fesses par exemple): outre que ce type de vêtement n’est pas pratique pour monter (ils se prennent dans le troussequin de la selle, limitent l’ouverture aisée des hanches, etc.), ils empêcheront votre enseignant de juger de l’orientation de votre dos. Préférez donc des vêtements près du corps.

- Votre manteau sera plutôt court (pour les mêmes raisons), ajusté et « respirant » (évitez le K-way). Là encore, il existe de nombreux modèles très bien adaptés qui se portent avec ou sans doublure, avec ou sans manches, etc. Car pour se protéger du froid, il faut multiplier les épaisseurs : un pull, éventuellement un deuxième, un gilet sans manches, une doublure de blouson, un blouson. Si vous avez chaud, vous enlevez les « couches » les unes après les autres, et les remettez dans l’ordre inverse dès que la séance se termine. C’est le meilleur moyen de ne pas trop transpirer, d’être à l’aise et de ne pas prendre froid après l’effort.

2.jpg - 350x193 - 66.70 kb

- Sachez aussi cultiver le charme discret de l’élégance : le blouson est fermé, le tee-shirt ou la chemise rentrés dans le pantalon, les cheveux sont attachés ; pas de longues écharpes qui volent comme un drapeau derrière vous, de colliers qui rebondissent avec « fracas » sur votre poitrine ou de trop grandes boucles d’oreilles… Pourquoi ? C’est esthétique et cela permet à votre enseignant de bien voir l’orientation de votre corps à cheval, et ainsi, de vous corriger.

- Enfin, votre équipement ne serait pas complet sans une cravache, et surtout un sac de pansage contenant tout le matériel nécessaire aux bons soins de votre monture.

3.jpg - 125x258 - 40.97 kb 3_bis.jpg - 125x258 - 41.84 kb
OUI NON



Retour